Connexion

Récupérer mon mot de passe

Sablier des maisons
    69 points
    14 points
    25 points
    186 points
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Les posteurs les plus actifs de la semaine
William-Murdoch
 

Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Première année : Chapitre 4 : Cours Numéro 1 : Cosmologie antique Partie 1

Aller en bas

Première année : Chapitre 4 : Cours Numéro 1 : Cosmologie antique Partie 1

Message par Kendra Dumbledore le Ven 29 Sep - 23:18

Cosmologie Antique Professeur Kendra Dumbledore

La cosmogonie (du grec cosmo = monde, gon = engendrer) est l’étude de la formation du Monde. Toutes les civilisations se sont préoccupées de
connaître les origines du Monde, avec les moyens à leur disposition. Pour cette raison, les cosmogonies traditionnelles se limitaient à l’Univers
visible à l’œil nu, c’est-à-dire essentiellement au système solaire, et à la voûte étoilée.
Il ne faut pas la confondre avec la cosmologie (du grec cosmo = monde, logos = discours), qui est l’étude physique de l’Univers dans son
ensemble, et dont l’apparition est très récente (pour parler de cosmologie, il fallait d’abord comprendre la physique, et savoir qu’il y avait autre
chose au-delà du système solaire).
L’étude du ciel est aussi ancienne que l’Humanité elle-même ; mais par définition, nous n’avons aucune trace écrite provenant de la préhistoire.
Toutefois, de nombreux monuments mégalithiques (Stonehenge, vallée des Merveilles, monuments mégalithiques bretons, Amérique centrale…)
témoignent, par leur orientation, de préoccupations astronomiques, au moins en ce qui concerne les saisons.
Les premières traces écrites nous parviennent de Mésopotamie (du grec meso : entre, et potamos : fleuve), sous la forme de tablettes d’argile
vieilles de 6.000 ans. Leurs apports sont encore très présents aujourd’hui, autant dans la vie courante que dans l’astronomie moderne. On leur
doit la définition :
des constellations ;
du zodiaque (du grec zôô vivre, zoidon figure d’animal, et zoidiakos qui concerne les constellations d’animaux) ;
des douze heures de la journée et de la nuit (origine dans les décans).
Pour définir les contellations et les heures, les Mésopotammiens ont utilisé les levers héliaques.
Il existe autant de cosmogonies que de peuples différents dans l’Antiquité. Chacun a vu midi à sa porte, et conçu sa propre description du
Monde (l’Univers connu à l’époque). L’étude de ces cosmogonies est intéressante, mais la plupart n’ont pas influencé la pensée occidentale.
C’est la cosmogonie grecque qui a défini la conception du Monde de tout l’Occident, jusqu’à la fin du Moyen-Age. C’est celle-là que nous
allons aborder. Il faut comprendre que la vision qu’elle donnait a été instituée au rang de dogme, que chacun recevait dans sa culture dès
l’enfance, et ces idées devenaient donc des vérités absolues, une tradition, que rien ni personne ne pouvait remettre en cause. Aussi, il a été très
difficile à quelques esprits éclairés de proclamer qu’il existait une autre façon de concevoir le monde. Ces remarques éclairent un peu la difficile
progression des idées au sortir du Moyen-Age.
L’astronomie grecque a fondé l’étude scientifique du ciel, avec un modèle du monde, censé expliquer les mouvements des astres, la prévision
des éclipses. En 530 avant J.C., Pythagore (l’homme du théorème) pense que la Terre est sphérique, centrale, entourée de 7 (nombre magique)
sphères de cristal concentriques, portant les astres mobiles, et une sphère extérieure portant les étoiles, et nommée sphère des fixes.
Cordialement Professeur Kendra Dumbledore
avatar
Kendra Dumbledore

Messages : 37
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 24
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Puissance magique:
120/150  (120/150)
Force mentale:
80/100  (80/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum