Connexion

Récupérer mon mot de passe

Sablier des maisons
    69 points
    14 points
    25 points
    186 points
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Les posteurs les plus actifs de la semaine
William-Murdoch
 

Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Première année : Chapitre 5 : Cours Numéro 3 : Système Solaire

Aller en bas

Première année : Chapitre 5 : Cours Numéro 3 : Système Solaire

Message par Kendra Dumbledore le Ven 6 Oct - 21:29

Les étoiles filantes
Les étoiles filantes ne sont pas des étoiles ! Ce sont de minuscules grains de poussières cosmiques, souvent de moins d’un gramme, qui tournent
autour du Soleil sur des orbites semblables à celles des planètes, souvent orientées différemment. Alors, il arrive que la Terre rencontre une de
ces poussières, qui tombe dans son atmosphère et s’y consume en produisant le phénomène lumineux que nous observons. La brièveté du
phénomène est déterminée par la très grande vitesse à laquelle la météorite se précipite dans notre atmosphère.
Les poussières sont souvent groupées en essaims, et lorsque la Terre rencontre un tel essaim, on assiste à la chute d’un grand nombre d’étoiles
filantes en peu de temps ; c’est ce qu’on appelle une pluie d’étoiles filantes. Ces pluies se reproduisent chaque année à date fixe, lorsque l’orbite
de la Terre croise l’essaim.
Quand on observe une pluie, on a l’impression que toutes les étoiles filantes viennent de la même région du ciel. Ceci est un effet de perspective,
exactement comme les deux rails d’une voie de chemin de fer semblent se rapprocher au loin, et provenir d’un même point. Vous avez aussi
cette impression lorsque vous roulez en voiture sous une chute de neige : les flocons semblent venir du centre du pare-brise.
Le point du ciel d’où semblent provenir les étoiles filantes se nomme le radian, et il se trouve forcément dans une constellation (puisque cellesci
couvrent tout le ciel). On donne alors un nom à la pluie d’après la constellation dans laquelle se trouve le radian. Les plus spectaculaires sont
les Perséides (constellation de Persée) en été, et les Léonides (dans le Lion) à l’automne.
Les corps plus gros, d’une fraction de gramme à quelques centaines de grammes, brûlent pareillement, mais produisent parfois une traînée
persistante dans le ciel. Ils donnent de beaux spectacles, mais sont détruits dans leur chute.
Les corps de taille supérieure parviennent jusqu’au sol, plus ou moins transformés. On peut les retrouver : ce sont les météorites.
Dans l’imaginaire ancien, la Terre était le seul corps solide, de nature fondamentalement différente. Il ne pouvait pas y avoir de pierres dans le
ciel, aussi toute observation de chute était forcément fausse. La première chute reconnue s’est produite à Ensisheim, en Alsace. Elle a été
observée par un trop grand nombre de personnes pour la nier.
Vocabulaire
étoile filante : phénomène lumineux, produit par une poussière qui tombe. Ce n’est pas l’incandescence de la poussière que l’on voit, mais
l’ionisation de l’air induite par la chute. L’énergie dégagée par l’impact sur la haute atmosphère arrache des électrons aux atomes
rencontrés, et les ionise ; lorsqu’un atome ionisé rencontre un électron libre (ce qui se produit très vite) ils se recombinent en émettant une
raie particulière.
bolide : objet plus gros, qui se brise dans son choc sur l’atmosphère. Il laisse une traînée persistante parce que l’énergie dégagée est bien
plus importante.
météorite : les météorites sont les objets tombés au sol. Ils sont forcément assez gros pour ne pas se détruire lors de la traversée de
l’atmosphère. Pendant sa chute, la météorite se manifeste comme un bolide.
météore : un météore est un phénomène atmosphérique quelconque : la pluie, le vent, sont des météores. Il ne faut donc pas confondre
météorite et météore ! Mais la lumière émise par la chute d’une météorite est un météore, puisque c’est un phénomène lumineux
atmosphérique.
micrométéorite : à l’opposé des météorites de taille suffisante pour franchir l’atmosphère, les micrométéorites sont des poussières trop
petites pour se consumer. Leur légèreté leur confère une énergie très faible, même si leur vitesse est grande. Elles arrivent à ralentir sur les
hautes couches de l’atmosphère, puis tombent très lentement jusqu’au sol. Il en tombe en permanence partout sur Terre, mais la difficulté
de distinguer ces poussières extraterrestres des autres est très grande. Il existe une source importante de micrométéorites dans les lacs de
l’Arctique (Groënland) ou dans l’Antarctique. Les micrométéorites tombent sur la neige, sont entraînées vers la bas par la fusion, et
finissent dans les creux où l’on peut les recueillir.
Si vous n’êtes pas convaincu qu’un météore n’est qu’un simple phénomène atmosphérique, pensez à la météorologie ! Comme son nom
l’indique, c’est bien l’étude des météores…
On parle de chute lorsqu’on observe l’arrivée de la météorite. On en connait donc la date. Mais pour beaucoup de météorites (la plupart), on n’a
pas observé la chute, et on trouve l’objet par hasard, ou dans quelques cas à la suite d’une recherche systématique. On parle alors de trouvaille.
Les trouvailles se font aisément dans le cas où le terrain est dénudé, et où une météorite se voit aisément. C’est la cas des déserts chauds (Sahara ou autre), ou froid comme l’Antarctique. Dans ce dernier cas, on profite d’une situation exceptionnelle. Les météorites tombent sur la glace qui,
comme les glaciers des Alpes, coule dans le sens de la pente. La météorite est donc entraînée dans ce mouvement, qui va s’arrêter parfois contre
un nunatak. On nomme ainsi un sommet de montagne qui émerge seul de la glace. Les météorites se concentrent dans ces lieux, et il ne reste
vraiment qu’à les ramasser… Il existe ainsi une ligne de collines dans l’Antarctique, nommée Allan Hills, où l’on a trouvé de nombreuses
météorites (nommées ALH pour Allan Hill)
avatar
Kendra Dumbledore

Messages : 37
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 24
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Puissance magique:
120/150  (120/150)
Force mentale:
80/100  (80/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum