Connexion

Récupérer mon mot de passe

Sablier des maisons
    69 points
    63 points
    40 points
    189 points
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Thème 3 : les familles des plantes : Chapitre 8 : Orchidacées

Aller en bas

Thème 3 : les familles des plantes : Chapitre 8 : Orchidacées

Message par William-Murdoch le Ven 5 Jan - 15:57

Thème 3 : les familles des plantes : Chapitre 8 : Orchidacées

Généralités

Les plantes de la famille des orchidacées, que l’on connait familièrement par la famille des orchidées, à pour nom latin orchidaceae, cette famille est d’une taille impressionnante on en compte entre quinze à vingt mille espèces monocotylédones et dont la répartition est faite sur huit cent cinquante genres.

La famille des orchidacées ou orchidées est située principalement en zone tropicale et on les voie en climats tempérés, il s’agit principalement de plante herbacée, elles sont pérennes, rhizomateuse ou tubéreuses et de type terrestre, épiphyte (racine ancrée à la surface d’autres plantes) ou saprophyte (se nourrie de matière organique non vivante) voir même parasitaires.

Les orchidacées ou orchidées se présentent avec un feuillage monopodial (croissance d’année en année par un bourgeon terminal) ou sympodial (croissance par développement du bourgeon latéral) avec des feuilles entières et alternées visible généralement sur deux rangs sur un même plan.

Les plantes de la famille des orchidacées ont une inflorescence isolée ou rassemblée en grappe, épi ou en panicule avec des fleurs hermaphrodites et zygomorphes et qui amène à un fruit, une capsule contenant des petites graines.

Quelques exemples

Orchidée jacinthe

L’orchidée jacinthe ou Bai ji est une plante faisant partie de la pharmacopée traditionnelle chinoise utilisée sur les méridiens poumons, foie et estomac de saveur amer et douce et vaguement froide. Le bai ji possède des vertus thérapeutiques émollient et vulnéraire, anti-inflammatoire et pectorale. L’orchidée jacinthe arrète rapidement les saignements des blessures et des plaies. Le bai ji diminue l’enflure des plaies tout en favorisant la régénération des chairs.

Noms communs : Orchidée jacinthe, orchidée terrestre, blétille, orchidée japonaise.
Nom latin : Bletillae striatae.

Origine : L’orchidée jacinthe ou le bai ji est une superbe herbacée terrestre vivace de la famille des orchidacées, cette plante possède un rhizome géophyte. Elle peut mesurée jusqu’à soixante centimètre de hauteur et possède des feuilles lancéolées, étroites et plissées de couleurs vertes avec des fleurs roses ou lilas qui fleurissent de mai à juin, elle perd peu à peu son feuillage ensuite et il ne réapparait qu’au printemps suivant.
Elle pousse naturellement en Asie, la Chine et le Japon ainsi que le Tibet et Taïwan, elle est considérée comme une plante ornementale et on la retrouve disséminer dans de nombreux jardins à travers la planète.
Pour son utilisation en médecine, les rhizomes sont récupérer en été ou au début de l’automne, on les laves et les débarrasse de leurs impuretés et ils sont ensuite bouillis, puis ils sont sécher et découper en tranches fines ou réduit à l’état de poudre.

Orchis mâle

L’orchis mâle fait partie du salep, cette boisson chaude nourrissante pour les bébés et qui aide à rétablir les convalescents. L’orchis mâle est une plante bénéfique pour fortifier dans les états de fatigues et les maux de gorge. Elle est efficace en traitement de la diarrhée, même infantiles et les asthénies.

Noms communs : Orchis mâle, orchidée, satirion mâle, mâle fou, testicule de chien.
Nom latin : Orchis mascula l.
Origine : L'orchis mâle est une plante vivace, haute de 15 à 50 cm, qui vient dans les bois et les prairies de la plupart de nos régions, elle fait partie des orchidées terrestre européenne.
On la rencontre en Europe, en Asie occidentale et en Afrique du nord.
Elle porte à la base, en terre, deux tubercules, l'un donne naissance à la plante au printemps, tandis que l'autre, se gorgeant de substances nutritives, est destiné à la reproduction de l'année suivante.
La tige unique porte de larges allongées, caoutchouteuses au toucher, souvent ponctuées de taches brunes.
Elle se termine par un épi de fleurs pourpres de forme caractéristique, dont la floraison se fait d'avril-juin suivant l'altitude et le fruit à trois côtés contient de très petites graines.

Sabot de Vénus

Le sabot de Vénus fait partie des plantes médicinales amérindiennes dont la principale utilité est d’être un sédatif des états nerveux, de l’anxiété et du stress. Cette superbe orchidée, le sabot de la vierge soulage des troubles de l’insomnie et des dépressions, elle calme les tensions nerveuses et soulage des maux de tête, elle calme toutes sortes de douleurs, surtout musculaires et celle de la menstruation.

Noms communs : Sabot de Vénus, sabot de la vierge, sabot-de-Vénus d'Europe, soulier de Notre-Dame.
Nom latin : Cypripedium pubescens.
Origine : Le sabot de Vénus est une plante herbacée de type vivace (orchidée) dont la hauteur peut varier de trente à soixante centimètres de hauteur, elle fait partie de la famille des orchidacées. En règle générale, elle est disposée en petite touffe de deux à six tiges ayant un système racinaire commun. Elle présente un rhizome rampant montrant des racines écailleuses dont s'échappe une tige de forme ronde qui porte de trois à cinq feuilles lancéolées. Son inflorescence est solitaire quelque rares cas sont pas deux, la fleur est de teinte jaune citron avec une touche de rouge carmin, cette fleur prend la forme d'un sabot (en rapport avec son nom et sa légende, expliqué en divers), qui produit ensuite un fruit de type capsule renfermant de toutes petites graines pulvérulentes.

Elle est originaire d'Europe, mais aussi de l'Inde du Nord, de la Thaïlande et des Philippines, puis elle s'est répandu un peu partout dans le monde, on la retrouve au Canada et dans certaines parties de l'Amérique du Nord.

Tian ma

Le tian ma fait partie des plantes médicinales de la médecine traditionnelle chinoise depuis des siècles, elle est d’une grande efficacité sur de nombreuses maladies et troubles neurodégénératifs, il apaise les migraines et maux de tête, ainsi que l’épilepsie et les étourdissements et engourdissements. Le tian ma (gastrodia elata) agi sur les convulsions infantiles et les neurasthénies.

Nom commun : Tian ma.
Nom latin : Gastrodia elata.
Origine et description : Le tian ma (Gastrodia elata) est une plante herbacée de type vivace et saprophyte, il ne mesure qu’une douzaine de centimètres et fait partie de la famille des orchidées (orchidacées).

Elle se développe grâce à l’association avec un champignon l’armillaria mellea qui se place sur son tubercule, il est elliptique et peut faire jusqu'à cinq centimètres de diamètre.

Sa tige est bien droite et dont la teinte peut varier du jaune à l’orange ou beige suivant le sol et le climat, elle ne possède aucun feuillage, car sans chlorophylle, son inflorescence est réunie en grappe spicate dont les fleurs sont de couleurs rouges à jaunes visibles de juillet à août puis vint le fruit en forme de capsule contenant des centaines de graines.

Le tian ma est originaire d’Asie, il est présent principalement en Chine et au Japon ainsi qu’en Corée et au Népal, de même qu’il est implanté au Bhoutan et en Inde.

Il apprécie les forêts sèches tropicales et subtropicales, affectionnant les zones humides foisonnant d’humus (matière organique) et les altitudes avoisinant les 1 800 mètres.

_________________
avatar
William-Murdoch
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 20/01/2017
Age : 21
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Puissance magique:
130/150  (130/150)
Force mentale:
95/100  (95/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum