Connexion

Récupérer mon mot de passe

Sablier des maisons
    69 points
    63 points
    40 points
    189 points
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Kendra Dumbledore
 

Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Thème 3 : les familles des plantes : Chapitre 10 : Salicacées

Aller en bas

Thème 3 : les familles des plantes : Chapitre 10 : Salicacées

Message par William-Murdoch le Jeu 15 Fév - 0:16

Thème 3 : les familles des plantes : Chapitre 10 : Salicacées


Généralités

Les plantes de la famille des salicacées que l’on nomme en latin salicaceae est une famille de petite à moyenne taille, elle comprend plus de cinq cents espèces répertoriées dans deux à trois genres, elle fut pendant longtemps à tord appelé la famille saule (puisque le saule ne faisait partie que d’un seul genre).

La famille des salicacées est représentée par des arbres et des sous-arbrisseaux ligneux et persistants, ils sont présents dans tous les climats froids et tempérés de l’hémisphère nord et privilégie particulièrement les zones humides, elles sont de types dicotylédones.

Les salicacées rassemblent principalement les peupliers et les saules, leur bois est généralement tendre et ils ont un feuillage muni de stipules persistantes ou caduques avec des feuilles alternées voir subopposées et couramment pétiolées.

Les plantes de la famille des salicacées proposent une inflorescence  en chaton dressé ou pendant suivant les espèces, dioïques ou polygames avec des fleurs actinomorphes et unisexuées apétales ou asépales et amène à un fruit une capsule contenant des graines.

Quelques exemples

1. Peuplier de Galaad

Le peuplier de Galaad est une plante médicinale faisant partie de la pharmacopée traditionnelle nord-américaine, elle est renommée sur ce continent pour le Baume de Galaad. De nos jours, cet arbre est prescrit dans des compositions pharmaceutiques en traitement de la toux et des maux de gorge, des enrouements, il est un remède efficace contre la bronchite et les maladies respiratoires.

Noms communs : Peuplier de Galaad, baume de Judée, panaché de peuplier.
Nom latin : Populus candicans.

Peuplier de Galaad propriétés thérapeutiques et médicinales :

Le peuplier de Galaad est une plante médicinale qui connait des propriétés thérapeutiques expectorantes et calmantes, vulnéraires et diurétiques, antiseptiques, fluidifiants et toniques.

Il fait partie à présent d'une composition contre la toux, qui facilite l'expulsion des mucosités tout en soulageant des douleurs de la gorge, car il calme et apaise les irritations, on le prescrit dans les bronchites et les maladies respiratoires.

Il est un remède des enrouements et soigne les aphones. Le fameux baume de Galaad quant à lui permet de traiter encore de nos jours les douleurs des articulations et des rhumatismes, mais aussi des problèmes cutanés et des plaies, il aide à les soigner et soulage des coups de soleil et des irritations de la peau ainsi que des brûlures.

Le charbon de cet arbre se révèle un absorbeur de gaz intestinaux éliminant ainsi les ballonnements.

Origine :

Le peuplier de Galaad est un arbre pouvant mesurer entre vingt-cinq à trente mètres de hauteur, il présente une écorce grisâtre à jaune et à sa base plus sombre tirant presque sur le noir assez épais et cannelé, il fait partie de la famille des salicacées. Il possède des rameaux de teinte jaune-brun, son feuillage est caduc avec des feuilles alternées ayant presque la forme de cœur, son inflorescence est composée de fleurs mâles et de fleurs femelles, les uns sont en chatons rouges et les autres en chatons verdâtres.

Il est originaire d'Amérique du Nord principalement dans le nord-est et au Canada, depuis il s'est acclimaté aux régions tempérées de l'hémisphère nord.

2. Peuplier noir

Le peuplier noir est une plante médicinale ayant des propriétés thérapeutiques diurétiques et astringentes, toniques et fébrifuges. Le charbon végétal contenu dans le peuplier noir est le traitement reconnu contre les fermentations intestinales et les gaz, il les absorbe. Il est efficace pour soigner les blessures et les hémorroïdes et les fissures anales.

Noms communs : Peuplier noir, peuplier commun, peuplier franc, liard, liardier.
Nom latin : Populus nigra.

Peuplier noir propriétés thérapeutiques et médicinales :

Le charbon végétal obtenu par la combustion du peuplier est renommé contre les fermentations intestinales afin d'absorber les gaz et les substances sécrétées par les microbes du gros intestin.

L'écorce des jeunes rameaux de 2 à 3 ans possède des propriétés astringentes, toniques, antiscorbutiques et fébrifuges.

Mais on utilise principalement les bourgeons qui sont doués d'intéressantes propriétés diurétiques et antirhumatismales.

Ils augmentent le volume des urines, éliminent l'acide urique et sont employés dans les maladies de la vessie.
Ils contiennent aussi des substances antirhumatismales sédatives des douleurs articulaires.
Son usage est bénéfique aussi bien dans les rhumatismes articulaires et dans les névralgies dues à un refroidissement que dans les courbatures consécutives à un effort sportif.

Enfin les bourgeons de peuplier sont doués de propriétés expectorantes et antiseptiques qui les rendent utiles contre la toux et dans les catarrhes pulmonaires.

La parenté de leur résine avec la propolis (substance récoltée par les abeilles pour obturer les fissures de leur ruche), aux vertus antibiotiques avérées, explique leur action sur les infections bactériennes et les mycoses.

Pour l'usage externe, les bourgeons de peuplier sont employés dans le traitement des blessures cutanées légères.

Ils ont grande réputation pour guérir les hémorroïdes, et leur pouvoir cicatrisant s'étend à toutes les gerçures, engelures et crevasses (des mamelons, des lèvres, des mains), ainsi qu'aux fissures de l'anus.

Origine :

Le peuplier noir est un arbre élevé, atteignant ou dépassant 25 mètre de hauteur, commun au bord des rivières et dans les lieux humides de toutes nos régions et peut vivre jusqu'à 400 ans et peut pousser jusqu'a 2 000 mètre d'altitude.
On le rencontre dans le centre et le sud de l'Europe, en Asie tempérée et en Afrique du Nord.
Il est fréquemment cultivé, en particulier la forme fastigiée, connue sous le nom de « peuplier d'Italie », à la silhouette élancée caractéristique.
Son tronc présente une écorce crevassée, brune.
Ses larges feuilles, presque triangulaires, sont d'un beau vert luisantes sur leurs deux faces.
Les bourgeons se couvrent d'une substance résineuse jaune qui dégage un profond parfum balsamique.
Les fleurs, disposées en chatons, sont de couleur rougeâtre pour les mâles et verte pour les femelles, il fleurit de mars a avril.
Son fruit est une capsule ovoïde munie d'un duvet cotonneux, contenant des graines.

3. Saule

Le saule est une plante médicinale qui comprend des propriétés fébrifuges, apéritives et toniques. Le saule par ses capacités thérapeutiques est la solution des fortes fièvres et pour se remonter durant les convalescences. Il est efficace par son effet apaisant pour retrouver le sommeil, et calmer les douleurs des organes génitaux.

Noms communs : Saule, saule blanc, oisier blanc, saux blanc.
Nom latin : Salix alba.

Saule propriétés thérapeutiques et médicinales :

L'écorce de saule sert si l'on récupère les pousses âgées de trois ans au maximum, de fébrifuge.
Elle peut être efficace en cas de fortes fièvres et soulage les maux de tête.

On utilise plutôt son action apéritive et tonique pour soutenir les malades relevant d'affections bronchiques et pulmonaires, ou comme astringent intestinal réputé contre les diarrhées.

Surtout, on considère le saule comme l'arbre contre la douleur grâce aux effets calmants de l'écorce contre les rhumatismes (chroniques ou articulaires aigus) et l'arthrite.
Ses effets, dus à l'acide salicylique, sont proches de ceux de l'aspirine, moins marqués, certes, mais dénués d'effets secondaires (il ne fluidifie pas le sang et n'irrite pas la muqueuse gastrique).

Les feuilles et les chatons ont une action sédative marquée sur les organes génitaux.
Leur effet calmant et équilibrant aide à reprendre les forces et à retrouver le sommeil.
En usage externe, l'écorce est utilisée pour son action hémostatique et astringente.

Origine :

Le saule blanc est un arbre pouvant atteindre 25 mètre de hauteur mais généralement beaucoup moins élevé, poussant partout en France dans les terrains frais et humides, souvent au bord de l'eau.
On le rencontre dans tout l'hémisphère nord, Europe, Amérique du Nord, Afrique du Nord.
Ses rameaux flexibles portent des feuilles longues et étroites, finement aiguës au sommet.
Ses fleurs vert jaunâtre sont mâles ou femelles sur le même pied.
Les fruits sont des capsules allongées, glabres, uniloculaires, s'ouvrant grâce à deux valves.
Elles se regroupent selon leur sexe en chatons pendants qui apparaissent en mars, avant les feuilles.
On utilise l'écorce, les chatons et les feuilles pour leurs vertus médicinales.

4. Tremble

Le tremble est une plante médicinale originaire d’Amérique du Nord, il est un remède en soulageant let traitant les problèmes infectieux des voies urinaires comme l’est la cystite surtout qu’il est d’une grande aide à favoriser la miction. Le tremble porte ce nom, car au moindre souffle de vent ses feuilles se mettent à trembler, il soulage les douleurs des rhumatismes.

Noms communs : Tremble, tremolin, trémol, trémou, tremble d'Europe, peuplier tremble.
Nom latin : Populus tremula.

Tremble propriétés thérapeutiques et médicinales :

Le tremble fait partie des plantes médicinales d’Amérique, il possède des propriétés thérapeutiques anti-inflammatoires et astringentes, antiseptiques et fébrifuges ainsi que diurétiques.

Il est un remède qui soulage et soigne les infections de la sphère urinaire comme l’est la cystite, de plus il en favorise la miction.

Il calme les douleurs des rhumatismes et des maux de tête.

Il a une action sur les troubles du système digestif comme l’anorexie et les diarrhées, de plus il réduit efficacement la fièvre.

Origine :

Le tremble est un arbre classé dans les peupliers forestiers dont la hauteur peut varier de vingt à trente mètres, il fait partie de la famille des salicacées. Il présente une écorce grise dans son jeune âge qui fonce à devenir noire à maturité, la particularité de son nom tremble provient de son feuillage muni de minuscules pétioles qui se mettent à trembler au moindre souffle du vent, ses feuilles sont entièrement glabres et arrondies. Son inflorescence est réunie en chaton pendant avec des fleurs mâles de teintes gris argenté à rouge et les femelles d'un vert éclatant qui ne sont visibles que de mars à avril, il est dit que leur longévité à cette espèce d'arbres ne dépasse que très rarement les 80 ans.

Il est originaire d'Amérique principalement la partie Nord et c'est répandu dans la majeure partie de l'Europe et de l'Asie avec la Chine, le Caucase, la Sibérie et la Mongolie, mais aussi en Afrique du Nord.

Quelques images

Populus nigra


Salix alba

_________________
avatar
William-Murdoch
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 20/01/2017
Age : 21
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Puissance magique:
130/150  (130/150)
Force mentale:
95/100  (95/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum