Connexion

Récupérer mon mot de passe

Sablier des maisons
    69 points
    63 points
    40 points
    189 points
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Kendra Dumbledore
 

Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Thème 3 : les familles des plantes : chapitre 14 : Piperacées

Aller en bas

Thème 3 : les familles des plantes : chapitre 14 : Piperacées

Message par William-Murdoch le Mar 10 Avr - 14:10

Thème 3 : les familles des plantes : chapitre 14 : Piperacées


Généralités

Les plantes de la famille des pipéracées étant appelé en latin piperaceae, est une famille très connue puisqu’elle inclut le genre piper avec la plus célèbre de ces espèces le poivrier, cette famille est de moyenne importance on en dénombre deux milles à plus de trois milles plantes dicotylédones et à fleurs (angiospermes) suivant la classification.

La famille des pipéracées se situe principalement dans les climats tropicaux surtout dans les forêts en Asie, en Amérique et en Afrique, elle fait référence à des petits arbres et des arbustes voir des lianes et des herbacées qui sont vivaces ou annuelles, cette famille est de divergence ancienne.

Les pipéracées sont rhizomateuses, soit terrestres, soit épiphytes, avec des tiges simples et ramifiées, leur feuillage présentant pour la plupart des stipules avec des feuilles simples à bord dentées, alternées ou verticillées.

Les plantes de la famille des pipéracées ont une inflorescence sous forme de pointes et terminaux avec des fleurs bisexuées et sans périanthe elles amènent un fruit que l’on nomme des drupelikes contenant une seule graine.

Quelques exemples

1. Bétel

Les feuilles du bétel sont utilisées pour la mastication en effet elles sont stimulantes et procure un bien-être mais pas sans danger. Le bétel est une plante médicinale aux propriétés thérapeutiques qui favorise la digestion et employé en tant que vermifuge. Il aurait des vertus aphrodisiaques, efficace dans l’arthrite et les rhumatismes.

Noms communs : Bétel, feuilles de bétel, poivre de bétel.
Nom latin : Piper betle L., chavica auriculata miq., chavica betle (L.) miquel, piper pinguispicum C. DC. et koord.

Bétel propriétés thérapeutiques et médicinales :

Le bétel est une plante médicinale impliquée dans de nombreuses médecines traditionnelles.

La mastication des feuilles de bétel stimule la sécrétion salivaire, qui prend une couleur rouge, et produit une sensation de bien-être. Mais, au fil des années, les dents se colorent en brun puis en noir.
À long terme, l’usage favoriserait l’apparition de cancer de la bouche et de la langue.
Plus de 200 millions de personnes à travers le monde se livrent quotidiennement, malgré ses dangers à long terme à cette pratique.
Le bétel possède également un effet favorable sur la digestion ainsi que des vertus vermifuges.
Les composées provenant du bétel ont des propriétés psychostimulantes et tonifiantes. Elles sont employées aussi comme antiseptique et pour rafraîchir l’haleine.

Le bétel est employé en infusion, pour aider à éliminer l'indigestion, comme onguent, ou en inhalation contre les maux de tête, comme traitement contre la constipation, comme décongestionnant, et comme aide à la lactation.

Dans la médecine ayurvédique (médecine originaire de l’Inde), elles sont employées comme aphrodisiaque.
En Malaisie, le bétel est utilisé pour éliminer les maux de tête, l'arthrite et les rhumatismes.
En Extrême-Orient, elles sont prescrites pour soulager les maux de dents.
En Indonésie, le bétel est pris en tisane, et employé comme antibiotique.

Description :

Le bétel est une plante grimpante en forme de liane, elle peut atteindre une hauteur d'environ un mètre et fait partie de la famille des pipéracées.
Ces larges feuilles cordiformes (en forme de cœur) présentent des nervures marquées.
Elles sont agréablement odorantes au froissement.
Les fleurs, petites et blanches sont disposées en chatons denses et pendent en épis denses et donnent des baies, comme chez les autres espèces de cette plante.
La première cueillette est faite entre 1,5 et 3 ans après plantation.

Habitat :

Le bétel est un cousin du poivre, originaire d’Inde et de Malaisie, il y est cultivé depuis plus de 2500 ans ainsi que dans toute l'Asie tropicale.
Aujourd’hui cultivée dans tout le Sud-est asiatique, ainsi qu’en Afrique orientale, à Madagascar et aux Antilles.
Des écrits chinois de la Dynastie des Tang décrivent l'Asie du Sud-est comme une région de consommateurs de bétel.

2. Cubèbe

Le cubèbe ou poivre à queue est une plante médicinale, fort peu connu en Europe, il est aussi un condiment très prisé dans de nombreux pays, son efficacité a été remarquée depuis l’Antiquité pour ses valeurs médicinales sur de nombreuses maladies et troubles respiratoires. Le poivre à queue est un remède pour enrayer les infections urinaires et certains troubles de la digestion, notamment en ouvrant l’appétit et améliorant la digestion.

Noms communs : Cubèbe, poivre à queue, poivre de Java, poivre des Indonésiens, cubèche, embèbe, poivre du Kissi.
Nom latin : Piper cubeba.

Cubèbe propriétés thérapeutiques et médicinales :

Le cubèbe est une plante médicinale et condimentaire pratiquement inconnue en Europe, on lui attribue des propriétés thérapeutiques comme agent antiseptique et antitussif, il est un diurétique, et un tonifiant, un stomachique et un carminatif.

Il est d’une grande utilité dans le traitement de nombreuses maladies et troubles respiratoires, il intervient efficacement contre les infections urinaires et les troubles digestifs, il favorise l’appétit et améliore la digestion.

L’huile essentielle extraite du poivre à queue possède des vertus tonifiantes de la circulation du sang et lymphatique, d’une grande efficacité pour redonner l’énergie nécessaire à l’organisme face aux fatigues passagères, et bénéfique contre la rétention d’eau.

Il est dit que cette huile aurait un impact bénéfique pour réduire les états fiévreux et des douleurs rhumatismales, elle soulage l’arthrite, calment les migraines et les douleurs dentaires.

Le cubèbe est un remède pour les problèmes au quotidien, les petites inflammations et les blessures pour en accélérer la cicatrisation, certains troubles buccaux et les troubles de la menstruation.

Description :

Le cubèbe ou poivre à queue est une liane vivace et grimpante qui peut mesurer entre trois à six mètres de hauteur, elle fait partie de la famille des pipéracées.

Elle possède une tige d’une grande souplesse sortant de racines adventives, son feuillage est effilé et glabre avec des feuilles persistantes et lancéolées.

Son inflorescence est de teinte blanche regroupée en épis et composée de fleurs de petite taille et amenant à des petites baies pour fruit (poivre) de couleur brun rouge et contenant des graines.

Habitat :
Cette plante est originaire d’Indonésie et sa culture se trouve principalement en Asie tropicale.

3. Kana

La kana connu aussi comme la pippali est l’une des plantes médicinales fondamentales de la médecine traditionnelle Âyurveda et chinoise, elle est principalement utilisée en Asie, et serait un remède en bien des domaines de santé. La kana  est un  traitement du système digestif et du système respiratoire, elle soulage, soigne et apaise, l’asthme, la bronchite, l’indigestion et les vers intestinaux.

Noms communs : Kana, pippali, poivrier long.
Nom latin : Piper longum.

Kana propriétés thérapeutiques et médicinales :

La kana ou pippali fait partie des plantes médicinales de l’ayurvédique, elle est bien plus réputée et usitée en Asie qu’en Occident, elle possède des propriétés thérapeutiques antidépresseurs et analgésiques, anti-inflammatoires et digestives, carminatives et antipyrétique, hypotensives et stimulant du système nerveux central.

Ce poivre long serait un remède en bien des domaines de santé, il aurait un effet antitussif et vasodilatateur, d’une grande efficacité contre l’asthme bronchique.

Il tonifie l’organisme face à la faiblesse musculaire, et aurait un impact bénéfique dans les pathologies hépatiques et biliaires, son action éliminerait les vers intestinaux.

Il est fait une préparation Âyurveda qui permet de traiter l’acidité gastrique ainsi que les ulcères intestinaux.

D’une grande réputation pour son effet contre l’insomnie en favorisant un sommeil réparateur.

Description :

La kana est une plante herbacée de type liane et grimpante qui présente de nombreux nœuds tout le long de sa tige qui mesure moins d’une dizaine de centimètres de haut pour maximum sept centimètres de large, elle fait partie de la famille des pipéracées.

Elle présente un feuillage pétiolé avec des feuilles cordiformes-acuminées près de la tige et ovale et oblongue pour celles qui suivent.

Son inflorescence est réunie en grappe érigée et assez compacte faite de petites fleurs en chaton recouvert de fine pointe et couvert d’écailles, vint ensuite le fruit qui se présente en épis serrés.

Habitat :

La kana ou pippali est originaire des bases des chaînes de montagnes de l’Himalaya, dans le nord de l’Inde, depuis il est cultivé principalement en Inde, au Sri Lanka et au Bangladesh.

4. Kava

Les parties souterraines du kava ou kawa sont recommandés pour éliminer toutes les angoisses et les anxiétés. Le kava possède une action analgésique pour calmer les douleurs de l’arthrite et des rhumatismes, les articulations douloureuses et la goutte. Cette plante traite la cystite blennorragique, les vaginites et les inflammations prostatiques.

Noms communs : Kava, kawa, ava, awa, poivre intoxicant, Kava-kava, kawa-kawa, poivre enivrant.
Nom latin : Piper methysticum.

Kava propriétés thérapeutiques et médicinales :

Les parties souterraines de la plante possèdent une action sédative à l'égard du système nerveux central.
L'ESCOP les préconise en cas d'angoisse, d'agitation, de troubles du sommeil et de tension nerveuses.

La kawaïne serait aussi efficace que la benzodiazépine (fait partie de la classe de médicaments psychotropes) contre l'anxiété. Elle ne provoque ni somnolence, ni accoutumance.

Grâce a son action diurétique et antiseptique, et à ses propriétés décongestionnantes et sédatives des terminaisons nerveuses, le kava donne d'excellents résultats dans les affections urinaires ou gynécologiques, les cystites blennorragiques, vaginites, métrites (infections bactériennes de l'utérus), salpingites (infection d'une ou des deux trompes) et inflammations prostatiques.

Jouissant d'une activité anesthésique locale, il apaise les douleurs chroniques en diminuant la sensibilité des muscles à la douleur.

Son emploi contre les rhumatismes, l'arthrite et la goutte se justifie par son action analgésique et diurétique qui permet de faciliter l'élimination des toxines rendant les articulations douloureuses.
On utilise l'extrait sous diverses formes, entre autres des pilules, très bien tolérées par l'estomac, et en suppositoires.

Origine :

Le kava est un cousin du poivre, c'est un arbrisseau de 2 à 3 mètre de hauteur, originaire de Polynésie occidentale (Micronésie, Mélanésie, Hawaï) et cultivé sur de nombreuses îles de l'Océan Pacifique, ainsi qu'en Australie et aux Etats-Unis. Il spontanément dans les vallées humides et ombragées.
Ses larges feuilles persistantes, aiguës, ont une forme de cœur. Ses petites fleurs, mâles ou femelles sur des plants séparés, sont groupées en épis denses opposés aux feuilles. La plante ne fructifie pas et doit être multipliée par voie végétative.

5. Koklaya

Le koklaya (peperomia pellucida) fait partie des plantes médicinales tropicales, il connait un usage dès plus variés et anciens, il est un traitement bénéfique pour agir sur différentes bactéries comme le staphylocoque doré et le E.Coli. Le koklaya est un analgésique et anti-inflammatoire réduisant les douleurs des rhumatismes et articulations ainsi que sur les maux de tête et maux de ventre, il réduit le cholestérol et l’acide urique.

Noms communs : Koklaya, cochléaria, herbe à couresse, salade soldat.
Nom latin : Peperomia pellucida.

Koklaya propriétés thérapeutiques et médicinales :

Le koklaya (cochléaria) fait partie des plantes médicinales des pharmacopées tropicales, il présente des propriétés thérapeutiques analgésiques et anti-inflammatoires, ainsi qu’antibiotiques et antifongiques.

Il est efficace dans le traitement du staphylocoque doré et du bacillus subtilis, du bacille pyocyanique et l’E. Coli.

Il soigne de nombreux troubles et maux de santé assez variée allant des problèmes de douleurs abdominales et des douleurs des articulations et rhumatismales, celle des maux de tête également.

Le peperomia pellucida agit sur l’acide urique en la diminuant et aussi en réduisant le cholestérol responsable de la goutte et des troubles rénaux et urinaires.

Description :

Le koklaya est une plante herbacée de type annuelle possédant des racines peu profondes et mesurant entre une quinzaine à une cinquantaine de centimètres tout au plus, il fait partie de la famille des pipéracées.

Sa tige est succulente et entièrement glabre présentant un feuillage charnu fait de feuilles épaisses d’un superbe vert brillant en forme de cœur.

Son inflorescence est réunie en grappe minuscule avec des toutes petites fleurs verdâtres et visibles de mars à novembre puis arrive le fruit rond et oblong entièrement strié de teinte noir dans sa prime jeunesse puis virant au vert à maturité et renfermant une unique graine, toute la plante diffuse un parfum de moutarde.

Habitat :

Le koklaya est originaire des pays asiatiques et américains, depuis il c’est répandu dans la quasi-totalité des régions tropicales et subtropicales, puisqu’il affectionne les lieux humides et ombragés.

6. Matico

Le matico est une plante médicinale et condimentaire connue sous l’appellation poivre long, elle est un fameux agent hémostatique qui freine les hémorragies et apporte une aide efficace dans la cicatrisation des plaies et des blessures. L’herbe au soldat (matico) est un remède des diarrhées et des colites, elle aide dans les cas d’hémorroïdes et dans les infections des voies urinaires.

Noms communs : Matico, herbe du soldat, poivre long, poivre à crampons.
Nom latin : Piper angustifolia.

Matico propriétés thérapeutiques et médicinales :

Le matico (Piper angustifolia) est une plante médicinale tropicale, dont les propriétés thérapeutiques sont hémostatiques et cicatrisantes, diurétiques et astringentes, vulnéraires et antidiarrhéiques.

Sa principale fonction est de stopper les hémorragies cutanées, de favoriser la cicatrisation des plaies et blessures.

Elle connait une grande efficacité pour freiner les diarrhées et les colites muqueuses, il soulage et cicatrise les hémorroïdes aussi.

Il agit comme remède anti-inflammatoire des inflammations du tractus urinaire et des troubles des voies urinaires.

Origine :

Le matico est un arbuste buissonnant tropical de type vivace pouvant mesurer de trois à sept mètres de hauteur, il fait partie de la famille des pipéracées. Il présente un feuillage aromatique avec des feuilles lancéolées et nervurées et persistantes. Son inflorescence est réunie en épis avec des petites fleurs de couleur jaune et laissant la place la des petits fruits de teinte noire.

Ce poivrier prend sa source dans les Andes, on le retrouve à présent dans presque tous les pays tropicaux d'Amérique du Sud, avec la Bolivie et le Pérou, l'Équateur, le Chili et le Mexique, Panama et les Antilles, il est aussi présent en Asie et en Polynésie, la Floride, Hawaï et Porto Rico.

7. Poivre

Le poivre est un condiment et une plante médicinale, il est d’une grande efficacité pour stimuler le système digestif et circulatoire. Le poivre est le traitement thérapeutique des nausées et des flatulences, des ballonnements et de la constipation. Son huile essentielle est antiseptique et antibactérienne.

Noms communs : Poivre.
Nom latin : Piper nigrum.

Poivre propriétés thérapeutiques et médicinales :

De nos jours, le poivre n'est plus guère qu'un condiment apprécié, et la médecine l'a pratiquement abandonné.

On lui reconnait pourtant des vertus stimulantes et antiseptiques sur les systèmes digestif et circulatoire.
Il permet de lutter contre la nausée, les flatulences, les ballonnements, la constipation et le manque d'appétit.

Pour l'usage externe, on utilise parfois le poivre noir pulvérisé pour saupoudrer des cataplasmes rubéfiants.

L'huile essentielle distillée des fruits est antiseptique, antibactérienne et fébrifuge.

Elle soulage les rhumatismes et les douleurs dentaires.

La pipérine contenue dans le poivre possède une action anticonvulsivant.

Origine :

Le poivrier est une liane vivace originaire du sud-ouest de l'Inde (cote des malabars) et de la Birmanie, que l'on cultive dans la plupart des régions tropicales du globe, principalement en Asie du sud-est, en Afrique orientale et en Amérique du sud.
Sa longue tige ligneuse, qui peut atteindre jusqu'à 20 mètre de longueur, se hisse sur la végétation environnante.
Elle porte de larges feuilles aiguës, à nervures arquées, et de petites fleurs apétales groupées en longs épis étroits donnant des baies sphériques d'abord vertes puis orange, qui deviennent rouges en mûrissant.
Le poivre se présente sous trois formes différentes. Pour obtenir le poivre noir, les fruits sont récoltés avant maturité, entassés pour qu'ils fermentent pendant quelques jours, puis séchés au soleil.
Leur enveloppe externe, d'abord verte, se ride en séchant et devient noire.

Quelques images

Peperomia pellucida :


Piper nigrum :

_________________
avatar
William-Murdoch
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 20/01/2017
Age : 21
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Puissance magique:
130/150  (130/150)
Force mentale:
95/100  (95/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum