Connexion

Récupérer mon mot de passe

Sablier des maisons
    5 points
    3 points
    60 points
    64 points
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Legolas.Vertefeuille
 
William-Murdoch
 

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Thème 1 : La botanique en général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thème 1 : La botanique en général

Message par William-Murdoch le Sam 4 Nov - 16:48

Thème 1 : la botanique en général

La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec βοτανική; féminin du mot βοτανικός qui signifie « qui concerne les herbes, les plantes »). Elle présente plusieurs facettes qui la rattachent aux autres sciences du vivant. La botanique générale recouvre la taxinomie (description des caractères diagnostiques et différentiels), la systématique (dénombrement et classification des taxons dans un certain ordre), la morphologie végétale (décrivant les organes ou parties des végétaux), l'histologie végétale, la physiologie végétale, la biogéographie végétale et la pathologie végétale. Certaines disciplines, comme la dendrologie, sont spécialisées sur un sous-ensemble des végétaux. La connaissance fine des végétaux trouve des applications dans les domaines de la pharmacologie, de la sélection et de l'amélioration des plantes cultivées, en agriculture, en horticulture, et en sylviculture.

La botanique consiste aussi à l'étude des plantes, herbes et champignons magiques.

La subdivision de la biologie en botanique et zoologie est un héritage de l’époque, pas si éloignée,
où on croyait que tous les êtres vivants étaient soit des végétaux, soit des animaux.

Cette croyance procède très clairement d’une vision anthropocentrique de l’univers: tout ce qui
ressemble (par sa forme, son mode de vie, ...) à un être humain est un animal et ce qui n’y
ressemble pas est un végétal.

Le grand naturaliste français Buffon (1707-1788) notait déjà l’absurdité de ce raisonnement:

«Comme on veut absolument que tout être vivant soit un animal ou une plante, on croirait n’avoir
pas bien connu un être organisé si on ne le rapportait à l’un ou à l’autre de ces noms généraux».

Cette vision du monde, si elle n’est plus celle des hommes de science d’aujourd’hui, semble très
vivace dans l’inconscient collectif, comme en témoigne par exemple la définition que donne le
«Petit Robert» du mot botanique: «science qui a pour objet l’étude des végétaux», végétal y étant
défini comme un «être vivant caractérisé par rapport aux autres (animaux) par une motilité et une
sensibilité plus faibles, une composition chimique particulière (v. chlorophylle, cellulose), une
nutrition à partir d’éléments simples».

Depuis un siècle, le développement de la biologie en tant que science à part entière et les progrès
des techniques d’investigation ont considérablement transformé cette vision classique du monde
vivant. Cette transformation se manifeste par un paradoxe étonnant.

En effet, cependant que la grande unité d’organisation et de composition chimique des êtres
vivants s’imposait avec de plus en plus de force, la description incessante de formes nouvelles
mettait petit à petit en lumière la diversité extraordinaire des manifestations de la vie. La
recherche de critères objectifs et opératoires de subdivision a conduit à la reconnaissance non plus
de deux mais d’au moins cinq sous-ensembles fondamentaux (Règnes). Les végétaux de jadis se
distribuent dans quatre d’entre eux !

Pour résumer : La botanique est l'étude des plantes et champignons magiques, qui comprend leur entretien, leurs propriétés magiques et leur utilisation. Certaines plantes magiques constituent des ingrédients importants dans les
potions, d'autres ont des effets magiques qui leur sont propres.
Les cours comprennent de nombreux travaux pratiques, dont la taille d'arbustes d'alihosty, le rempotage de mandragores et l'extraction de pus de bubobulb.

Equipements nécessaires :

- Cache-oreilles (paires de grosses boules roses) :
Utilisée par les étudiants pour se protéger de plantes comme la Mandragore qui peuvent blesser par le seul son qu'elles émettent ; ces cache-oreilles sont sûrement magiques car ils bloquent complètement tous les sons extérieurs.
- Crottes de Veaudelune :
Lorsqu'on la ramasse à la pleine lune (c'est probablement le seul moment où l'on peut s'en procurer), cette substance fait pousser les plantes magiques et les fleurs plus vite et les rend plus robustes (AF).
- Engrais à base de bouse de dragon :
Utilisé pour le rempotage.
- Gants de protection en peau de dragon :
Souvent utilisés lorsqu'on a affaire à des plantes dangereuses comme les bubobulb.
- Produit contre les limaces :
Hagrid en transporte dans ses poches.
- Produits contre les limaces anthropophages :
Utile de temps en temps pour éloigner les limaces des choux de Poudlard. On en trouve dans l'Allée des Embrumes, ce qui laisse supposer que ce produit est fabriqué en partie avec une certaine forme de magie noire.
- Serres :
Il y a plusieurs serres ; les première année ne travaillent que dans la serre numéro 1. En deuxième année, ils côtoient des plantes plus dangereuses dans la serre numéro 3.

_________________
avatar
William-Murdoch
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 20/01/2017
Age : 20
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Puissance magique:
130/150  (130/150)
Force mentale:
95/100  (95/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum